A table avec...Yves Bovy

A table avec...Yves Bovy

| Interviews

Portrait d'Yves Bovy, L'Artisan Cuisinier
"GARDER LE CÔTÉ CONVIVIAL ET PROCHE DU CLIENT"

Il y a des personnalités que l'on ne connait pas vraiment, dont on a juste entendu parler mais que l'on a envie de rencontrer. Yves Bovy en fait partie. C'est donc dans le cadre bucolique du Château Rochefort à Allaman que j'ai eu le plaisir d'interviewer L'Artisan Cuisinier

 

 

Tu savais enfant que tu ferais ce métier?

 

Je baigne dans l'univers de la gastronomie depuis tout petit. Ma marraine avait un restaurant Aux Diablerets où j'ai fait un stage vers douze-treize ans et ça m'a beaucoup plu. C'est la passion qui m'a naturellement dirigée vers ce métier.

 

 

Quel a été ton parcours de l'école à aujourd'hui?

 

J'ai effectué mon apprentissage à l'Hôtel Mirador au Mont-Pélerin puis j'ai continué mon expérience dans des établissements hôteliers en Suisse Romande avant de rejoindre le restaurant VIP de l'UEFA à Nyon.

 

En 2010, j’ai repris un restaurant avec un associé et nous avons créé en même temps le service traiteur, tant pour des événements d'entreprises que privés. Ce que j'aime dans le métier de cuisinier et surtout dans celui de traiteur, c'est la diversité et la variété des tâches et surtout le contact.

 

J'aimais cette diversité de cuisiner un jour pour des ouvriers sur un chantier puis un autre pour un client privé dans une villa sur la Côte. Être son propre patron c'est aussi très formateur. Quand j'ai revendu mes parts du restaurant, j'ai eu la chance de pouvoir conserver mes clients et j'ai pris la responsabilité du service traiteur de Borex Poissons à Coinsins. C'était en 2015.

 

 

En quoi ton service traiteur te ressemble?

 

Je pense être une personne qui a envie d’avancer tout en étant respectueuse et à l'écoute des autres. Avec mon équipe, avec qui je collabore depuis quelques années, on essaie toujours de faire le maximum pour nos clients, de comprendre leurs besoins et de tout faire pour les satisfaire. Nous avons envie de faire plaisir.

 

Les produits de proximité sont également très importants pour moi. Ma cuisine est simple, à base de bons produits. Je ne cherche pas à faire ce que l'on appelle de la "haute gastronomie", je préfère mettre le produit en valeur d’une manière efficace et sans artifices. Travailler des produits pour que cela soit bon et lisible.

 

Comme j'aime la diversité, il est aussi important pour moi d'avoir une segmentation de prix et une clientèle variée. J'essaie de m'adapter à tout le monde et à tous les budgets.

 

 

Quel est ton vin préféré?

 

Mon père était oenologue et caviste. Du coup, j’adore le vin et les vins. Comme en cuisine, j'aime la diversité et les bons produits. J'apprécie un Pinot gris, une petite Arvine, un Gamaret, une Syrah ou un Chasselas. Comme je ne peux pas citer tous les cépages, je citerai quelques domaines avec qui nous aimons travailler. Le Domaine de la Capitaine à Begnins, Raymond Paccot au Domaine La Collombe à Féchy, Alain Rolaz du Domaine de Chantegrive à Gilly, Tony Heubi du Château de Châtagneréaz à Mont-sur-Rolle.

 

 

Côté cuisine, as-tu un plat préféré?

 

J'ai deux plats préférés. Côté lac, l'omble chevalier et côté terre, la côte de veau.

 

 

Une personnalité qui t'inspire?

 

Mon grand-père, Max. C’était un homme droit, extrêmement créatif et à l’écoute des autres.

 

 

C'est un métier très prenant, comment fais-tu pour souffler?

 

Pour souffler, nous adorons, avec mon amie Nina, découvrir de bons restaurants et partir lorsque nous avons un peu de temps dans notre vieille ferme aux portes de la Bourgogne. Cela me permet de déconnecter et de m'échapper tout en restant proche de la Suisse!

 

 

Des adresses de restaurants à partager?

 

J'en ai plusieurs que j'ai eu la chance de tester au fil des années. L’hôtel de ville à Crissier, l’auberge communale de Trélex, Guillaume Trouillot au relais de Chavannes de Bogy, Paul Bocuse à Lyon...

 

J’ai également adoré le restaurant de Marc Veyrat à Manigod. Un moment exceptionnel en tous points. Un moment à part…. Marc Veyrat était en salle toute la soirée et expliquait chaque plat...la personnalité des chefs apporte un vrai plus. On vient en tant que client à une grande table pour la cuisine de son chef, le rencontrer, échanger avec lui, cela fait partie d’un tout.

 

Dans mon métier de traiteur, il est important de rassurer les clients et de les accompagner durant le processus. J'organise un certain nombre de mariages par an. Je suis de la première prise de contact jusqu'au bout les clients. Cela créé une relation de confiance. La meilleure pub reste le bouche à oreille.

 

 

Comment fais-tu pour te distinguer des autres traiteurs?

 

Je ne cherche pas à me distinguer des autres, ce qui m'importe c'est d'être sérieux avec mes clients, que les équipes soient impliquées, que l'on subvienne et devance les besoins de nos hôtes. Je n'ai pas de responsable commercial qui prospecte et négocie. Pour ma part, je souhaite rester proche du client.

 

Un paramètre essentiel dans mon métier c'est le relationnel. Nous n'avons pas pignon sur rue donc tout se joue au premier contact par téléphone et j’essaie la plupart du temps de rencontrer le client pour comprendre ses besoins et d’avoir un échange direct et humain. Il faut répondre aux attentes des clients et à leur budget. C'est pour cela que je suis pour la diversité, un panel de clients et des offres adaptées à tous les profils.

 

 

Pour finir, avoir une présence digitale c'est important pour toi?

 

C'est vital. En tant que traiteur, sans point de vente physique, c'est notre seule exposition. Mis à part le bouche à oreille, le site internet est notre seule vitrine. J’avoue avoir plus de mal avec les réseaux sociaux, il faut toujours être à jour, ajouter du contenu et j’avoue ne pas toujours mettre une priorité à ce niveau-là, mais ceux-ci sont néanmoins nécessaires.

 

 

L'Artisan Cuisinier

Saint-Dyck Avenue 7, 1267 Coinsins

Tél. : +41 79 343 45 74

Email : info@lartisancuisinier.ch

Site internet : www.lartisancuisinier.ch

Lien vers Facebook 

 

Retour à la liste